Annuaire des associations
sur les questions justice / prisons
Faire une recherche
Autour de moi

Votre recherche


Certaines associations sont rattachées à une Fédération. En choisissant l'un de ces critères, n'apparaîtront QUE les associations membres de la Fédération choisie.


Utilisez ce critère de sélection si vous voulez ne faire apparaître que les antennes locales de chacune des structures proposées.


Guide des associations prison-justice

Des centaines d’associations agissent en France, à tous les niveaux de la chaîne pénale et pénitentiaire. Ces actions sont très variées, car elles sont locales ou nationales, situées à l’intérieur ou à l’extérieur des établissements, mises en place pendant ou après l’incarcération. Il est parfois difficile de déterminer « qui fait quoi » parmi les différents intervenants associatifs.

Le but premier de cet annuaire est donc de permettre une meilleure information des personnes touchées, directement ou indirectement, par l’incarcération. De plus, il souhaite permettre des relations simplifiées entre les différents acteurs associatifs, et ainsi encourager la mise en place de nouveaux projets.

Cet annuaire est donc un travail collectif coordonnée par Carcéropolis et par la Farapej. Il a vocation à recenser les associations loi 1901 qui agissent et réfléchissent sur les thématiques carcérales, à l’exception des associations professionnelles intrinsèquement liées, notamment, à la défense d’un statut. A contrario, les activités spirituelles relevant de l’exercice du culte n’ont pas vocation à apparaître au sein de cet outil. Également, les personnes intervenant à titre individuel au sein des établissements pénitentiaires ou à leurs abords, n’apparaissent pas non plus.

Carcéropolis et la Farapej se réservent le droit de ne pas verser au sein de l’annuaire les structures qui ne répondraient pas à ce critère structurel, tout comme les associations prosélytes, ou celles ne s’inscrivant pas dans le respect ou la défense des droits fondamentaux, et plus particulièrement des droits fondamentaux des personnes détenues.

Il est demandé aux responsables des associations présentes sur l’annuaire, ou à toute personne habilitée à administrer une page, de :
- Ne pas communiquer d’informations personnelles (numéro de téléphone, adresse mail, notamment) sans l’accord exprès de la personne concernée ;
- Ne pas associer d’événements commerciaux au sein de leur page ;
- Ne pas publier de propos injurieux, qui contreviendraient, notamment, aux délimitations prévues par l’article 14 de la Convention de sauvegarde des droits de l’Homme et des libertés fondamentales, ou par l’article 225-1 du code pénal.

En cas de non-respect de ces règles, les administrateurs de l’annuaire se réservent le droit de retirer les données litigieuses.